Conditions d’orientation de l’attention

Psychologue enfance › Thèse › Rôle de la spécialisation hémisphérique : étude préliminaire auprès d’une population adulte › Matériel et méthode › Conditions d’orientation de l’attention

L’attention des participants a été orientée de manière exogène via un bip sonore latéralisé soit vers l’oreille droite soit vers l’oreille gauche (d’une durée de 100 ms), ou de manière endogène à la suite de l’apparition des deux indices verbaux, à savoir les mots « gauche » et « droite », présentés binauralement (d’une durée de 550 ms). En plus de la présentation de ces stimuli à caractère émotionnel et non sémantique, nous avons décidé d’introduire deux délais de latence différents afin de contrôler leur effet sur les performances des participants. Étant donné que nos deux indices d’orientation de l’attention ne possédaient pas la même durée, nous avons choisi d’introduire un délai de latence entre la fin de la présentation des indices et le début de la présentation des paires dichotiques, aussi appelé inter-stimulus intertrial (ISI), plutôt qu’un délai introduit entre le début de présentation des indices et le début de présentation des paires dichotiques (SOA). Deux ISIs de 100 ms et 650 ms ont donc été choisis. Le délai de 100 ms est considéré comme un délai favorisant la mise en place d’une attention exogène, alors que le délai de 650 ms tend à solliciter une attention endogène (Camus, 1996; Obrzut et al., 1999; Siéroff, 1998, 2001).