Considérations développementales : contrôle graduel de l’attention

Hypnothérapeute Créon › Thèse › Orientation de l’attention et latéralisation hémisphérique du traitement des stimuli › Discussion ›  Considérations développementales : contrôle graduel de l’attention

L’effet simple de l’âge, tel qu’il apparait dans nos résultats, rend compte d’une amélioration graduelle des performances d’identification quelle que soit l’oreille indicée. Nous pouvons d’ores et déjà admettre avec ces conclusions que les mécanismes soutenant les capacités de contrôle de l’attention ne sont pas des mécanismes de type « tout ou rien ». Cependant, le fait que les émotions aient été plus facilement identifiées dans l’oreille gauche que dans l’oreille droite, combiné avec les données de la littérature, suggère bien que les capacités d’orientation de l’attention des enfants sont dépendantes de la nature des stimuli et de l’information traitée. Par conséquent, la difficulté de traitement de la tâche dichotique serait un obstacle à la réussite plus que la capacité d’orientation de l’attention. Nous pouvons supposer ici que la difficulté de traitement provient d’une surcharge de traitement dans l’hémisphère gauche.