La maturation cérébrale, de la naissance à l’âge adulte

Hypnothérapeute › Thèse › L’attentionLe développement normal de l’attention: bases neuro- anatomiques › La maturation cérébrale, de la naissance à l’âge adulte

La plupart des parties constitutives du cerveau sont formées à la naissance. Ainsi, les quatre lobes cérébraux, le corps calleux et toutes les structures internes sont présents. Mais pour autant, le cerveau n’est pas complètement mature. En effet, dans l’espèce humaine, la durée de développement du cerveau après la naissance est particulièrement longue. La taille du cerveau augmente de près de 5 fois entre la naissance et l’âge adulte, la première année de vie connaissant le développement le plus rapide. Selon Luria (1978), les premières régions à se développer après la naissance (et jusqu’à environ 12 mois) sont le système réticulé et les structures reliées, c’est-à-dire les régions visuelles, auditives et somesthésiques primaires. La maturation du cortex associatif se poursuit jusque vers l’âge de 5 ans. De 5 à 8 ans, s’ensuit le développement de la jonction temporo-pariéto-occipitale. Enfin, à partir de 8 ans et jusqu’à 24 ans, la région cérébrale du cortex frontal se développe en dernier.

La fluctuation de ce rythme de développement est liée à de nombreux facteurs tels que le développement de la matière grise et de la substance blanche. La quantité de matière grise atteint un sommet au début de l’enfance (vers l’âge de 5 ans), diminue autour de la période de l’adolescence pour croître à nouveau légèrement par la suite et enfin diminuer de façon constante à partir de l’âge adulte (Giedd et al., 1999). De la même manière, de nombreux changements au niveau de la substance blanche s’opèrent au cours du développement (Hermoye et al., 2006) et plus particulièrement au cours des premières années de la vie (Barnea-Goraly et al., 2006). Ceux-ci concernent essentiellement l’amélioration qualitative de la connexion neuronale due à l’épaississement de la gaine de myéline, l’élargissement du diamètre de l’axone et l’amélioration de l’organisation de la substance blanche. La maturation de la substance blanche ne se produirait pas en même temps sur l’ensemble des régions cérébrales. En allant des régions postérieures aux régions antérieures, la maturation de la substance blanche s’achèverait dans les régions frontales du cortex cérébral (Yakolev, 1962). Ainsi, en plus d’être une des dernières régions du cerveau à évoluer, le cortex frontal est l’une des dernières régions à atteindre sa maturité pendant le développement humain.