Résultats

Psychologue enfance › Thèse › Rôle de la spécialisation hémisphérique : étude préliminaire auprès d’une population adulte › Résultats

Le taux global de réponses correctes de l’ensemble des participants a presque atteint un effet plafond (M = 0.90; σ = 0.06). En effet, les participants sont parvenus à orienter correctement leur attention pour identifier les stimuli cibles des oreilles indicées et n’ont ainsi commis que très peu d’erreurs (0,05 %) (i.e., 112 intrusions, 36 identifications incorrectes, et 12 omissions sur un total de 1680 essais). Pour ces raisons, les analyses ont été conduites uniquement sur les taux de réponses correctes et les omissions ont été considérées comme étant des erreurs de réponses. Par contre, nous n’avons pas été en mesure d’analyser les temps de réponse des participants : face à la durée relativement importante des stimuli, les participants ont très souvent donné leur réponse au dernier moment, ce qui a conduit à un effet plafond pour les temps de réponse.

Une analyse préliminaire évaluant l’effet du genre, de l’ordre de présentation des indices d’orientation ainsi que des blocs a été réalisée au moyen d’une ANOVA à mesures répétées sur les taux de réponses correctes des participants. Aucun effet significatif du genre, F(1, 21) = 0.13; p = .72, η2 = 0.006, de l’ordre de présentation des indices, F(1,21) = 0.77; p = .39, η2 = 0.035, ou bien encore des blocs, F(4, 21) = 0.51; p = .73, η2 = 0.088, n’a été relevé. De ce fait, nous avons poursuivi nos analyses sans prendre en compte ces variables à l’aide d’une ANOVA à mesures répétées évaluant l’effet des variables indépendantes Oreille indicée (gauche ou droite), Indices d’orientation (sonore ou verbal), ISIs (100 ms ou 650 ms) et Intonations émotionnelles (joie colère, neutre) sur la variable dépendante taux de réponses correctes.