Thérapie EMDR

Psychothérapeute EMDR

Conçue par Francine SHAPIRO en 1987 aux Etats-Unis (Mental Research Institute of Palo Alto), la méthode EMDR a très largement fait ses preuves depuis plus de vingt ans.

Elle est passée du statut de technique « New Age » à celui d’une méthode unanimement et scientifiquement reconnue. Elle permet de traiter les états de stress post-traumatiques, et plus largement tous les types de traumas. A titre d’exemples, des praticiens EMDR sont régulièrement appelés pour venir en aide aux victimes de guerre ou attentats comme pour la guerre du Vietnam, les attentats du 11 septembre 2001, ou les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Conscientes des effets positifs, certaines mutuelles de santé assurent même le remboursement de séances lors d’accidents graves.

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing / Désensibilisation et retraitement par les Mouvements Oculaires) ne peut être réduite à une simple technique de mouvements des yeux, il s’agit bien d’une méthode basée sur un modèle théorique.

Je vous présente, ici, ce modèle de manière succincte (et claire je l’espère !).

Toutes les expériences que nous vivons sont constituées d’informations sensorielles, ouïe, odorat, audition, toucher, goût, pensées, sentiments, sensations, émotions. L’ensemble de ces informations sont stockées dans des réseaux de mémoires. Lorsque nous vivons une situation où notre corps se sent impuissant, en danger (qu’il soit réel ou ressenti cela est pareil), notre corps se fige. Pour pouvoir survivre, il se coupe de ces informations qui font trauma, à savoir l’expérience vécue. C’est un peu comme si une partie de vous choisissait de s’anesthésier et de rester bloquée à l’âge du trauma. On dit que ces informations sont dysfonctionnellement stockées dans des réseaux de mémoires inadaptés. Dysfonctionnellement, car de temps à autre, la mémoire traumatique se réactive. Ces informations que l’on cherchait tant à oublier remontent et provoquent des réactions que l’on a du mal à contrôler.

La méthode EMDR se propose donc de désensibiliser cette mémoire traumatique pour la transformer en quelque chose d’utile.

Grâce à vos ressources intérieures, à votre capacité de recul, aux bénéfices de vos expériences de vies, l’EMDR vous permet de retraiter vos propres vécus traumatiques. Vous rendez par vous-même ces informations fonctionnelles et adaptées à votre présent.

La plupart des syndromes psychopathologiques sont issus d’évènements douloureux. L’EMDR peut ainsi être proposé à chacun. Ci-dessous la liste non exhaustive des applications :

› Troubles anxieux comme phobies, troubles de l’anxiété généralisée (TAG), troubles obsessionnels et compulsifs (TOC), troubles paniques ;
› Troubles de l’humeur ;
› Addictions ;
› Deuils ;
› Troubles de la performance ;
› Troubles somatiques comme la douleur, troubles sexuels, ou les troubles de l’image du corps ;
› Troubles du comportement alimentaire ;
› Traumatismes récents

Me former à cette méthode était une certaine évidence. Nous sommes TOUS amenés à vivre des expériences traumatiques au cours de notre vie. Les retours positifs et rapides de patients en suivis EMDR m’ont convaincue dans la poursuite de cette pratique.


Une séance se déroule sur un créneau d’une heure ou une heure trente, en accord avec vous.